ACCUEIL  .  CONTACTS  .  BLOG
Français |  English

Bienvenue !

Vous êtes sur le site de François (Franck) Marchand, dit Wizz(u).
Il y a beaucoup de "François Marchand" sur le web... et aussi beaucoup de "Wizz".
Assurez-vous qu'il n'y a pas confusion ;-)

 

Né à Genève, j'ai bourlingué dans diverses villes de Suisse, de France et d'Angleterre. J'ai finalement aterri en Belgique, où je vis depuis les années 90.

Je suis musicien, DJ et relaxothérapeuthe.

J'ai également une bonne expérience dans l'informatique, acquise au cours de mes occupations professionnelles dans le secteur durant ces 20 dernières années. Cela va de l'informatique de gestion (création et maintenance de bases de données et de divers outils de gestion) à l'infographie et à l'intégration web, en passant par le montage et la maintenance de PCs et de réseaux. Toutefois, ma motivation pour les métiers de l'informatique s'est fortement réduite, et aujourd'hui je n'exerce plus que pour quelques clients de longue date.

En dehors de ces activités, je suis passionné par la le cinéma, la hi-fi (sans être un idiophile, hein...), le bricolage, l'écriture, le Wing-chun ou Ving-tsun (un art martial chinois), les champignons, la cuisine (et tout ce qui touche à l'alimentation, comme la nutrithérapie), la photo, et la communication. Ça fait beaucoup ? Bah, on ne vit qu'une fois !

Membre d'Amnesty International *, d'Avaaz, de Greenpeace et des Amis de la Terre, j'aspire à un monde plus humain, plus vert et plus juste.

* Sans vouloir cesser de lutter aux côtés d'Amnesty contre la torture, la violence et la privation de droits humains, en ce qui concerne l'interdiction du port du voile intégral, je me distancie de la position d'Amnesty et rejoins celle de Bernard Swysen que je cite ici : "Des hommes et des femmes se sont battus tout au long de notre histoire afin d’arriver à une égalité totale qui m’est chère. Les femmes en Europe ont acquis une visibilité dans tout l’espace public. Chaque fois que l’une d’entre elles se cache sous une burqa, c’est un affront à toutes les autres qu’elle fait, c’est leur liberté à toutes qui recule, ce sont des années de combats qui sont bafouées." (La mise en gras est de moi).

Les propos de Bernard Swysen font écho à ceux de Pierre Perret dans sa magnifique chanson La Femme Grillagée :
Quand la femme est grillagée, toutes les femmes sont outragées
...